Inoubliable baiser - sortie du livre et exposition

Inoubliable baiser, textes et photographies de Gaëlle Schwimmer, 2017

 

C’est avec grand plaisir que la Société jurassienne d’Émulation (SJE) et Gäelle Schwimmer vous informent de la parution de l’ouvrage intitulé  Inoubliable Baiser.

Cette publication présente le travail de Gaëlle Schwimmer sur la thématique d’un baiser inoubliable entre deux personnes. Au cours de ce projet, la photographe a souhaité découvrir les émotions ressenties lors de ce moment unique marquant les esprits et surtout les cœurs. Plus d’une quarantaine de participants se sont ainsi livrés à son objectif et lui ont raconté leur histoire. Leurs images et témoignages se dévoilent au fil des pages de cet ouvrage.

La SJE est aujourd’hui très heureuse de soutenir la démarche novatrice et expérimentale de l’artiste qui parvient à rendre au genre photographique sa dimension quotidienne et expressive. Avec cette première publication, la SJE souhaite également contribuer au rayonnement de la carrière artistique de Gaëlle Schwimmer.

L'exposition des photos est ouverte du 12 au 26 mars à la Galerie La Cave, Route de France 35b, 2805 Soyhières. Vernissage le 11 mars, à 18h00.

Vous pouvez visionner les vidéos accompagnant l'ouvrage "Inoubliable baiser" sur Youtube à cette adresse.

Vous pouvez commander le livre ici.

Méditations et univers fantastique

Un livre paru dans notre collection "Rouge et Or" connaît un beau succès en raison de son contenu indémodable. Il s'agit de Théophile-Rémy Frêne, Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne. L'édition a été préparée par André Bandelier et Pierre Bühler.

Théophile-Rémy Frêne (1727-1804), pasteur à Tavannes dans l’ancien Évêché de Bâle, avait laissé un lot de « pensées » à ses après-venants. Des pensées du passé avec une certaine résonance actuelle. Commandez-le en ligne (lien). 

Un livre hors collection sortira de presse cet automne. Dans le genre fantasy, L'Héritage des Sombres est le premier livre de Pascal Lovis. La RTS lui consacre un sujet à visionner ici (lien). Une histoire dans un monde imaginaire à découvrir bientôt. Soutenez ce projet sur Ulule (lien).

 

Actualités passées

Inoubliable baiser - soutien au projet

Inoubliable baiser
Inoubliable baiser, photographie de Gaëlle Schwimmer, 2016

La Société jurassienne d'Émulation publiera en mars un livre intitulé Inoubliable baiser de Gaëlle Schwimmer. Dans ce projet artistique, quarante participants racontent un baiser inoubliable de leur vie pendant que l'auteur les photographie. Le but est de saisir les expressions générées par les émotions liées à ce souvenir impérissable.

En parallèle, vous pouvez soutenir la réalisation d'une exposition sur le même thème (pour plus d'informations cliquez sur le texte surligné). 

Voeux 2017

Illustration de Richard Henry pour le livre L’Héritage des Sombres (2016) de Pascal Lovis.

Mesdames, Messieurs,

Chères émulatrices, chers émulateurs,

Nous avons à cœur de vous remercier chaleureusement de votre fidélité. Sans votre soutien, le paysage culturel du Jura serait, à n’en pas douter, fort différent.

La Société jurassienne d’Émulation (SJE) joue un rôle de premier plan dans la vie culturelle de notre région. Elle peut aussi compter sur de nouveaux membres qui sauront, à leur manière, poursuivre le chemin tracé et contribuer au travail de mise en valeur et du développement du patrimoine et de la culture vivante du Jura tout entier.

Nous nous réjouissons déjà des grands projets éditoriaux qui seront lancés en 2017.

Le roman de fantaisie médiévale de Pascal Lovis, L’Héritage des Sombres, récemment sorti de presse, a connu un vif succès. Tout comme le dernier-né de notre collection « Rouge et Or », Cléobule, qui nous fait découvrir les pensées d’un pasteur de campagne.

Les Actes, les éditions, les activités des cercles et des sections démontrent la vitalité de la SJE. Votre présence à nos manifestations est pour nous un plaisir et nous nous réjouissons de vous revoir lors de prochaines rencontres.

En 2016, nous sommes heureux d’avoir pu rendre les Actes de la SJE accessibles en ligne, via le lien www.e-periodica.ch. Cet instrument précieux n’aurait pu être mis à disposition des Jurassiens et de tous les amis du Jura historique, sans de nombreuses collaborations, dont celle de la Bibliothèque cantonale jurassienne.

Notre assemblée générale aura lieu à Bienne le samedi 13 mai 2017 et vous êtes d’ores et déjà invités à en réserver la date.

Vous pourrez toujours consulter gratuitement le Dictionnaire du Jura en ligne (DIJU) (www.diju.ch).

Nous vous souhaitons, Mesdames, Messieurs, chères émulatrices, chers émulateurs, une année 2017 faite de découvertes culturelles et humaines enrichissantes.

 

Les "Actes" sont disponibles en ligne et gratuits

Nous sommes ravis de vous informer que les Actes de la Société jurassienne d’Émulation sont désormais disponibles en ligne.

Avec le concours de la Bibliohèque Cantonale, de la Bibliothèque Nationale et la mise à disposition du serveur de la bibliothèque de l’EPFZ, vous pouvez désormais consulter les Actes depuis leur origine jusqu’à nos jours.

C’est un instrument précieux à disposition des Jurassiens et de tous les amis du Jura historique dont les articles n’étaient que pour certains d’entre eux que disponibles sous forme de fac-similés.

Vous pouvez les consulter ici : Lien vers e-periodica.ch.

Nous vous convions également à participer aux différentes activités organisées par la Société jurassienne d'Émulation. Vous les trouverez sur notre site internet www.sje.ch.

Nouveau site internet

Vous l'aurez constaté, notre nouveau site vient d'être mis en ligne. Créé par Clément Nussbaumer, étudiant à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), il a le mérite de hiérarchiser les nombreuses informations relatives à notre société. Nous le félicitons et le remercions vivement pour ce travail conséquent. 

Parmi les grandes modifications, l'accès à la boutique vous permet de commander nos dernières parutions. L'agenda est plus fonctionnel. Le visuel est contemporain et nous remercions également Nathalie Imhof, graphiste directrice de l'agence Monokini à Lausanne pour son avis de spécialiste. 

Nous espérons que vous trouverez toutes les réponses à vos questions et sommes toujours à votre service pour tout renseignement complémentaire. 

Beaux livres jurassiens et nouvelles activités

Un livre paru dans notre collection "Rouge et Or" connaît un beau succès en raison de son contenu indémodable et de la qualité de l'appareil critique. Il s'agit de Théophile-Rémy Frêne, Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne. L'édition a été préparée par André Bandelier et Pierre Bühler. 

Commandez-le en ligne (lien). 

Un autre beau livre, hors collection, sortira de presse cet automne. Vous en voyez une illustration ci-dessus. Dans le genre fantasyL'Héritage des Sombres est le premier livre de Pascal Lovis. La RTS lui consacre un sujet à visionner ici (lien). Une histoire dans un monde imaginaire à découvrir bientôt.

Par ailleurs, nos Cercles d'études et nos Sections organisent de nombreuses activités ces prochains temps, auxquelles vous êtes invité-e-s. 

Remise du Prix Jules Thurmann à François Guenat lors de la 151e AG

La Société jurassienne d’Émulation (SJE) a tenu ses assises annuelles le 21 mai dernier à Fribourg. Quelque 100 émulateurs, invités et représentants des milieux politiques et culturels des cantons de Fribourg, de Berne et du Jura ont été les hôtes de la Section de Fribourg au Musée Gutenberg. Le Président central Martin Choffat, bruntrutain, et la Secrétaire générale, Armelle Cuenat de Pleujouse, ont mené l’assemblée. Fait marquant, le Prix Jules Thurmann a été remis à titre posthume à François Guenat. Sa descendance a décidé de le remettre de suite à Jurassica. Enfin, André Bandelier a présenté son dernier livre et a reçu le titre de membre d’honneur de la SJE. 

Ce dernier est émulateur depuis quarante ans. Avec la parution de Théophile-Rémy Frêne : Cléobule ou Pensées diverses d’un Pasteur de Campagne, en mai 2016, et pour l’ensemble de ses publications à la SJE autour de Théophile-Rémy Frêne (6 volumes en tout), pour son engagement bénévole autour d’autres publications, dont celle sur Bévilard qui sortira de presse l’année prochaine, pour ses compétences reconnues mises au service du Cercle d’Études historiques et de ses Lettres d’information, en qualité de membre fondateur et animateur, le Conseil de la SJE a décidé de porter André Bandelier au rang de membre d’honneur. Il a été élu par acclamations lors de l’AG.

Le Prix Jules Thurmann fut l’événement de la matinée. Créé en 1956 par la SJE, ce prix scientifique récompense des auteurs jurassiens ou des travaux consacrés au Jura dans le domaine des sciences naturelles. Il est remis tous les cinq à dix ans et est de 5'000 francs. Cette année, un groupe de travail composé de membres du Cercle d’études scientifiques (CES) (Jean-Pierre Sorg, Président, Peter Anker, Damien Becker et Michel Gigon) et de membres du Comité directeur de la SJE a choisi de le décerner à François Guenat, à titre posthume. Après un hommage rendu par Joseph Chalverat, membre du CES et ancien conservateur du Musée des Sciences naturelles (MJSN), le prix a été remis à la femme et à la fille du récipiendaire. Sa descendance a décidé de l’offrir directement à Jurassica, par le biais de Damien Becker, conservateur actuel de Jurassica. Un fonds sera créé exclusivement pour mettre en valeur les travaux de François Guenat, fondateur du MJSN. 

 

Martin Choffat (Président de la SJE), Laurence Guenat-Siffert (la fille), Marie-Thérèse Guenat (la femme) et les petits-enfants de François Guenat, récipiendaire du Prix Jules Thurmann, Damien Becker (conservateur à Jurassica Museum et jardin botanique) et Armelle Cuenat (Secrétaire générale de la SJE).

Suite aux messages politiques et à celui du Président central (Lien), l’Assemblée a accepté les rapports d’activité de la Secrétaire générale (Lien), des Commissions des Actes et des Éditions, du responsable du Dictionnaire du Jura en ligne (DIJU), des Cercles, ainsi que les comptes 2015 et le budget 2016.

Myriam Müller-Perruchoud de Porrentruy a cédé sa place de responsable des Actes à Amalric Oriet de Courroux. L’imérienne Dominique Suisse quant à elle, prend la place d’Anne Sanglard, delémontaine démissionnaire du Comité directeur.

Parmi les préoccupations du Comité directeur, il faut citer la nouvelle politique de recrutement de membres qui porte doucement ses fruits, ainsi que la recherche de subventions pour pérenniser le DIJU.

Dans les projets du Comité directeur, signalons la publication d’un livre hors collection qui sortira de presse en fin d’année. Porté par la commission des Éditions, ce livre de fantasy se développera dans un projet de communication autour de ce genre méconnu, qui s’inscrit pourtant dans la lignée des légendes jurassiennes d’Auguste Quiquerez.

L’assemblée, agrémentée d’un intermède de musique jazzy, interprété par Jessanna Nemitz, interprète vocale, et Baptiste Maier, batteur, s’est terminée par un buffet dînatoire et la visite de l’exposition de Niki de Saint Phalle.