Prix du Cercle de Mathématiques et de Physique

Ce prix, remis pour la première fois en 2003 est destiné à récompenser des jeunes gens qui réalisent un travail qui traite d’un sujet scientifique présentant des qualités de contenu et de présentation.Voici la liste des prix décernés depuis 2003 :

2003
  • Julien Racle, gymnasien biennois, pour une étude de la Mécanique du vol et la création d’un avion.
2004
  • Jean Bonnemain pour une étude du Principe de fonctionnement d'un scanner médical
  • Christian Rossel pour un sujet traitant d'Arithmétique et congruences
  • Gregory Schaffner qui a établi le Calcul de l'apogée du vol d'une fusée à poudre.
2005
  • Leila Schwab, élève du Gymnase français de Bienne, qui a traité de l'acoustique architecturale
  • Matthieu Andétat, étudiant de l'Ecole d'ingénieur de St-Imier, sur l'optimisation du moteur Consomini.
2006
  • Raphaël Hoesli, élève du Gymnase français de Bienne, qui a traité de "Analyse des phénomènes physiques intervenants dans le saut en hauteur"
2007
  • Donovan Koch, ancien élève du Gymnase français de Bienne, qui a traité des Lifters
2008
  • Noémie Petignat de Alle, Fabienne Roth de Bonfol et Yann Voumard de Tavannes, étudiants à la HEarc ingénierie site Saint-Imier. Pour le développement du satellite Swisscube
2009
  • Cyrille Polier de Tavannes, ancien élève du Gymnase français de Bienne, qui a proposé un sujet intitulé : "Aérodynamique".
2010 
  • Sven Reber, ancien élève du lycée cantonal de Porrentruy, pour son algorithme aléatoire qui permet de décrypter le chiffre de Playfair, chiffrement qui a été utilisé lors des deux guerres mondiales.
  • Simon Willemin, ancien élève du lycée cantonal de Porrentruy, pour l'explication de deux tours de cartes à l'aide des principes de Gilbreath qui décrivent des propriétés à propos des mélanges de cartes.
2011
  • Sylvain Hauser, ancien élève du gymnase français de Bienne, pour son son parcours lors des olympiades de physique. Il se qualifie comme 5e suisse pour la finale à Bangkok en Thaïlande.
  • Pierre-Nicolas Jolissaint, ancien élève du lycée de Porrentruy, pour son travail de master  effectué à l'institut de mathématiques de l'université de Neuchâtel qui porte sur la distorsion et le trou spectral sur des graphes réguliers et qui donnera lieu à une publication dans une revue scientifique.
2012
  • Alexandre Moscardini, ancien élève du lycée cantonal de Porrentruy, pour son travail de maturité qui consistait à programmer en langage C un robot Mindstorm afin qu'il soit capable de sortir d'un labyrinthe inconnu.