Commission des Éditions

Pamella Guerdat

Historienne de l’art et titulaire d’un Master en muséologie et en histoire de l’art appliquée aux collections (Universités de Suisse romande, École du Louvre), ses domaines d’étude portent sur l’histoire des collections, le patrimoine muséal, le marché de l’art, les recherches de provenance et le droit d’auteur (xixe-xxe siècles). De 2012 à 2016, elle occupe le poste d’assistante-doctorante à l’Institut d’histoire de l’art et de muséologie de l’Université de Neuchâtel. Actuellement boursière FNS, elle poursuit son doctorat à l’Institut national d’histoire de l’art à Paris. Son projet de thèse, centré sur René Gimpel (1881-1945), interroge la dialectique qui lie le marché de l’art et le musée durant la première moitié du XXe siècle. Elle a récemment co-édité la correspondance de l’artiste Marcello (SHCF) ainsi qu’un livre sur la sociologie de l’art (Alphil). Elle rejoint la commission des éditions en 2016 et en prend la responsabilité dès janvier 2019. 

De nouveaux membres seront nommés lors de la prochaine assemblée générale de la S.J.É. Depuis 2016, notre Président Martin Choffat gère également certaines publications (Lé Coénat, Les Fours à chaux: une mine d'histoire, Ordalies, etc. ). Le Comité directeur supervise le travail de la Commission.

Marina De Toro Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Depuis sa collaboration avec les Archives cantonales jurassiennes en 2015 pour son travail de maturité - sur la représentation des femmes dans la publicité - et l’élaboration d’un tableau pour les 35 ans du Bureau de l’égalité, son intérêt pour l’histoire et la culture n’a fait que se préciser au fil de ses études. Tout d’abord avec l’obtention d’un Bachelor en Lettres et sciences humaines à l’Université de Neuchâtel en 2018, puis avec la mise en oeuvre d’un mémoire concernant l’initiative sur l’avortement en Suisse (1971-1977) dans le cadre d’un Master en Histoire et Français moderne à l’Université de Lausanne. En parallèle, plusieurs activités ont rythmé son cursus, en particulier la photographie à travers diverses contributions dont celle avec la revue mensuelle étudiante Le Regard Libre dans laquelle quelques critiques cinématographiques ont aussi découlé. Des remplacements ponctuels au Lycée cantonal de Porrentruy, un mandat aux Archives cantonales jurassiennes et son poste d’assistante-étudiante à la Bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne lui ont permis d’acquérir diverses expériences dans la culture qui font directement lien avec son engagement dans la SJE depuis mai 2019.

Projets en cours:
  • Journaux de Guerre, à paraître en 2021.
  • René Rebetez, Ils appellent ça l'aube, à paraître en 2021.
Mélinda Fleury Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mélinda Fleury naît le 27 mai 1996 à Vermes (JU). Après une licence en lettres avec mention en littérature et linguistique française et histoire à l’Université de Neuchâtel, elle effectue actuellement une maîtrise en histoire générale à l’Université de Genève où elle s’intéresse tout particulièrement aux questions confessionnelles à l’époque moderne. Par goût pour la littérature et pour la promotion de la culture dans le canton du Jura, elle intègre la commission des Editions en 2019. Elle y co-dirige notamment deux projets pour 2020.

Projet en cours:
Danick Monnin Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Étudiant en maîtrise ès littératures et titulaire d'une licence en langues française, anglaise et mathématiques, il s'intéresse plus particulièrement aux discours scientifiques dans la littérature, notamment chez des auteurs comme Rousseau, Pascal ou Fontenelle. En 2019, il est lauréat du Prix d'Excellence pour son travail "Jean-Jaques Rousseau : la rêverie entre phusis et technè", qui interroge les liens entre technique et nature dans la philosophie de Rousseau. La même année, il rejoint la Commission des Éditions de la SJE. Touche-à-tout dans l'âme, il a brièvement étudié la musique au lycée et s'intéresse à la photographie. Occasionnellement enseignant remplaçant et enseignant de FLE pour les réfugiés du canton de Neuchâtel, la transmission de la culture est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.

Projet en cours:
  • René Rebetez, Ils appellent ça l'aube, à paraître en 2021.